Blog AZcreator

27
Nov
Le Bitcoin : monnaie révolutionnaire ?

Le Bitcoin : monnaie révolutionnaire

Durant ces dernières années, et spécialement lors des derniers mois de l’année 2017, on entend beaucoup parler de crypto-monnaie, monnaie virtuelle ou encore Bitcoins.

Qu’est-ce que c’est ? Comment fonctionnent-ils ? Comment s’en procurer ? Combien coûtent-ils ? Pourquoi s’en servir ? A quel point est-ce sécurisé ?

Les monnaies virtuelles ont été conçues comme une alternative à la monnaie traditionnelle, initialement développées au sein de communautés virtuelles, notamment dans le cadre des jeux en ligne. Elles se sont multipliées et leurs possibilités d’utilisation se sont élargies et s’étendent désormais à la sphère réelle.

Un bitcoin (de l'anglais bit : unité d'information binaire et coin pièce de monnaie), est une devise virtuelle, créée en 2009 au lendemain de la crise financière par un développeur (peut-être même plusieurs) dont le nom n’a toujours pas été dévoilé, sous le pseudonyme de «Satoshi Nakamoto».

Un bitcoin désigne à la fois une monnaie électronique, dite aussi crypto-monnaie, et un système de paiement sécurisé et anonyme entre particuliers. C’est donc une monnaie universelle permettant de payer des biens dans le monde réel. Contrairement aux autres devises physiques, créées par les Banques centrales, le système monétaire des bitcoins n’est adossé à aucun organisme financier et ne s’adapte pas à la production de richesse. En effet, lors de leur création, il a été décidé d’émettre à terme 21 millions de bitcoins et pas un de plus : c’est le réseau bitcoin qui créé cette masse monétaire ; un processus complexe appelé «minage».

Bitcoin a un but précis : permettre à chacun de débourser son argent comme il l’entend sans que personne ne puisse l’en empêcher. Ou plus généralement, permettre à deux personnes ou organismes qui ne se connaissent pas de passer des accords en ayant la certitude qu’ils seront respectés, sans intervention d’un tiers, et cela dans un milieu ouvert à tous (y compris des fraudeurs et ennemis en tous genres).

La solution retenue est d’ouvrir à tous un accès direct au système de paiement à travers des comptes anonymes, et de donner à tous confiance dans ce système en prenant à témoin le monde entier pour chaque transaction. Pour cela, chaque opération est rendue publique, tout le monde est autorisé à tout vérifier, mais quand une transaction a été dûment approuvée, revalidée et inscrite dans un Grand Livre en forme de chaîne de blocs (Blockchain), elle devient indélébile et protégée contre toute modification.

Dans un fichier de cette forme, les informations sont enregistrées sous forme de « blocs » successifs, chaque bloc étant identifié par son empreinte cryptographique et contenant l’empreinte du bloc qui le précède dans la chaîne.

Quand le système construit un bloc, en regroupant des transactions en attente, il y inclut la clé qui permet d’accéder au bloc précédent, et verrouille le tout avec une clé qui ne fonctionne que si le contenu du bloc n’a pas changé. Cette clé sera incluse dans le bloc suivant. Chaque bitcoin est unique, l’historique de tous ses propriétaires consécutifs est conservé en mémoire par la fameuse « chaîne de blocs », mais tous les propriétaires restent anonymes.

En fonctionnement normal, on consulte le registre en commençant par les transactions les plus récentes, donc en remontant l’ordre des pages à l’aide de ces clés. Si un fraudeur arrive par miracle à modifier le contenu d’un bloc (qui est en quelque sorte une page écrite avec une encre indélébile), les clés d’accès ne fonctionnent plus. Il devient donc impossible de lire ce contenu, et d’accéder à toutes les pages précédentes.

(+212) 661 82 30 36
(+212) 537 72 72 17
info@azcreator.com
9, Rue Moulay Idriss Appartement N°3
Hassan Rabat - Maroc